Normal view MARC view ISBD view

[Digestum vetus] [Texte manuscrit] : [entouré d'une glose]

Auteur principal: Auteur, Justinien, empereur de Byzance, Ier, 0482-0565Auteur secondaire: Commentaire, Accursius, 1182?-1260?Titre uniforme: Digesta, 1200-1399, latinLangue: latin.Publication: [S.l.] : [s.n.], [1200-1399]Description: 1 vol. (198 f.) ; 42x26 cmRessources en ligne : Accès en ligne List(s) this item appears in: Manuscrits et incunables numérisés Bibliothèque du Saulchoir
Tags from this library: No tags from this library for this title. Log in to add tags.
Current location Call number Status Date due Barcode
Saulchoir
Remplir bulletin de prêt
Rés. Ms. A 5 (Browse shelf) Available Rés.-Ms.-A-5

Le texte du Digestum vetus commence avec la constitution Omnem, suivie immédiatement par le livre I (f. 3va), et il se termine à la fin du chapitre 2 du livre XXIV.
Incipit : « In nomine domini nostri Iesu Christi. Imperator. cesar. Justinianus. flauius. alemannicus. goticus. francus. germanicus. athicus. alamanicus. Wandalicus. affricanus. pius. felix. inclitus. uictor ac triumphator. semper augustus. theophilo. doroteo. theodoro. et anastolo et talosco et cratino […] salutem. rubrica [!] <O>mnem rei publice nostre sanctionem iam esse purgatam et compositam […] » (fol. 1ra).
Explicit : « […] et si concubinam sibi adhibuerit : idem erit probandum. EXPLICIUNT LIBRI DIGESTI UETERIS. » (f. 198vb).

La glose semble abrégée par rapport à celle ordinaire d’Accurse (+ 1260 c.).
Incipit : « <I>mperator quia imperat subditis suis sic dicitur ac Iustinianus a patre Iustino ut instit. de. don. § ‘est et aliud et quibus non est per. fa. i. t.’ § penult. licet in decr. di. XVI c. ‘habeo librum’ dicatur quod filius fuit constantini sed exaudi in regno. sed forte loquitur ibi de alio Iustiniano. uel dicitur a iustitia quam semper coluit et subditis collendam iniunxit. pius idest a pio antonino […] felix a uirtute animi […] cesar a cesare augusto quilibet imperator dicitur cesar […] uel quia de uentre matris cesus quod non placet uel ab euentu quia Cesariam deuicit sicut et alias plures prouincias ut in auten. de her. et fal. in prin. ac flauius si habes flauius dic quod flauios deuicit. flau[i]us quia talis erat coloris. Almannicus. nomen sortitus [!] est ab euentu quia omnes deuicit. Inclitus a gestis magnificis uel quia bene auguratus […] »
Explicit : « […] probandum quia constante matrimonio eam habere non licet ut C. de concubinis l. I. accursius. Explicit apparatus prime et secunde partis digesti ueteris. »

Fait partie du "Corpus juris civilis"

XIIIe-XIVe s.,

Parchemin, 427 x 260 mm., 198 ff., écrit par plusieurs mains italiennes, selon le module graphique dit de Bologne (littera bononiensis) ; les marges et les espaces blancs ont reçu des nombreuses notes et des ajouts écrits par des mains italiennes. Les marges ont été rognées sans perte pour le texte de la glose, à la différence des notes, parfois rognées et d’autres indications désignant les divisions internes du texte. Certains cahiers conservent une numérotation ancienne, au recto de chaque folio, au centre de la marge inférieure, en chiffres romains, de I à XII. Des dessins, parfois amusants et de bonne qualité (f. 66r), placés dans les marges et entre les colonnes du texte, en signales certains passages. La décoration du manuscrit, à l’encre bleu et rouge, est de bonne qualité ; sont restés blancs les espaces destinés à des initiales décorées. L’examen (sur les f. 1r-81r) des marges du texte et de la glose n’a pas révélé la présence de numéros de pièce. Pas de traces d’anciennes cotes ou d’anciens possesseurs. Le titre courant au recto de chaque folio, au centre de la marge supérieure, indique le numéro du livre et, à la même hauteur, dans la marge extérieure, est indiqué le titre du chapitre.

There are no comments for this item.

Log in to your account to post a comment.